Ces drones qui s’inspirent des abeilles pour construire, rénover et entretenir des bâtiments

Le professeur Mirko Kovac, directeur du département d’aéronautique de l’Imperial College of London et du centre de robotique des matériaux et de la technologie de l’Empa, a réalisé avec son équipe une prouesse technologique. Des robots volants, inspirés des essaims d’abeilles, capables en équipe d’imprimer en 3D différents modules d’un bâtiment. Un ballet de drones collaboratif néanmoins contrôlé par l’homme.

Nous avons prouvé le concept selon lequel les drones peuvent fonctionner de manière autonome et en tandem pour construire et réparer des bâtiments, au moins en laboratoire. Cette solution évolutive pourrait aider à la construction et à la réparation dans des zones difficiles d’accès, comme les immeubles de grande hauteur. . Mirko Kovak, Robot -Magazine.fr

Tout au long du processus de construction, les drones évaluent la géométrie imprimée en temps réel et adaptent leur comportement pour s’assurer qu’ils respectent une précision de fabrication avec un écart maximal de cinq millimètres.

La flotte se compose de BuilDrones, qui déposent des matériaux pendant le vol, et de ScanDrones de contrôle de la qualité qui mesurent en permanence la production des BuilDrones et informent leurs prochaines étapes de fabrication.

Pour mener à bien cette expérience, il a fallu utiliser un matériau spécial créé pour l’événement, proche des propriétés du ciment mais assez léger pour être facilement transporté par les drones

Pour vous faire une idée précise, voici la vidéo ci-dessous

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s